Leila Alaouf

samedi 21 juillet 2012

au fond à gauche

4 commentaires :

Au fond à gauche,
Ce petit point,
Qui noirci le long du chemin,

Gomme, et il replonge.
Coriace,
Petit point s'accroche,
Tisse des attaches et des ombres,
Puis les effiloche.

                                                      
                                                      Errant dans le Moi du néant,
                                                      On plonge et on se cache,
                                                      Mais jamais on ne lui échape.

                                                      Des années de sérénités,
                                                      Nous y préparent .
                                                      Et dans l'incompréhension,
                                                      La fuite.

                                                      Comme si elle existait ,
                                                      La fuite,
                                                     Cet éphémère instinct,
                                                      Rivalisé par mère réalité.
                                                      
                                                      Mes mots sont une prière,
                                                    A des coeurs qui ne savent méditer.


                                                     

4 commentaires :